Slovakia Diary – Jour 3 : Le compte-à-rebours a commencé

Les Mondiaux en Slovaquie ont été officiellement ouverts aujourd’hui. Dans cette édition du Slovakia Diary, découvrez les grands moments de la journée, à moins de 24 heures du premier match de l’équipe suisse (samedi à 12h15 contre l’Italie).

Moment fort de la journée

Le capitaine Raphael Diaz a effectué son premier entraînement sur la glace avec l’équipe ce matin. Il a dû repousser sa venue en Slovaquie pour cause de maladie et n’est arrivé à Bratislava que jeudi soir. Diaz est de nouveau en pleine forme et n’a éprouvé aucune difficulté lors de l’entraînement.

Citation du jour

Elle nous vient de la bouche du capitaine, justement ! « Nous sommes jeunes, audacieux et prêts ! », a déclaré Raphael Diaz à la SRF après l’entraînement en évoquant le match de demain contre l’Italie, néo-promue.

De la visite dans les vestiaires

Cette année pour les Mondiaux à Bratislava, le staff de l’équipe nationale a redécoré les vestiaires en y apportant une touche très suisse afin que les joueurs s’y sentent bien. Vous pouvez jeter un œil dans les vestiaires dans notre galerie d’images ci-dessous et sur Instagram. La télévision suisse nous a en outre brièvement rendu visite aujourd’hui…

Résultats des concurrents

Le coup d’envoi des Mondiaux IIHF 2019 a été donné officiellement aujourd’hui, vendredi. Dans le groupe B de la Suisse, la Russie a battu sans peine la Norvège 5:2. Lors du match du soir, la République tchèque s’est défaite de la Suède sur le score de 5:2. Dans le groupe A, la Finlande a fêté sa première victoire en prenant le meilleur sur la Canada à Kosice (3:1). La Slovaquie a quant à elle battu les Etats-Unis sur le score de 4:1.

Le compte-à-rebours a commencé pour la Suisse

Le premier match de l’équipe suisse durant ces Mondiaux débute dans quelques heures. Le coup d’envoi de la rencontre contre l’Italie sera donné samedi à 12h25. A cette occasion, un joueur suisse fêtera un jubilé particulier : Andres Ambühl disputera en effet demain son 100e match en Championnats du monde ! Et il faudrait une bonne centaine de points d’exclamation pour mettre en valeur comme il se doit une telle performance !